Sensibilisation des gouvernements locaux à la localisation des ODD en Afrique de l'Ouest

Posted by Fabienne Perucca, UN-Habitat January 22 2018 0

Une série d'événements ont été organisé en 2017 pour sensibiliser les collectivités locales du Cameroun, du Togo, du Sénégal, du Bénin et de la Guinée à la mise en oeuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD) et à leur localisation.

Lancement du groupe de plaidoyer sur la localisation des ODD

Le groupe de plaidoyer sur la localisation des ODD, présidé par le maire de Ouagadougou et président de l’Association des municipalités du Burkina, M. Armand Béouindé, a tenu sa première réunion samedi 7 octobre 2017 à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Elle a réuni une quarantaine de participants venus, en plus du pays hôte, du Bénin, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, de Guinée et du Sénégal : le vice-président du Haut Conseil des collectivités territoriales du Sénégal, le président de l’Association des communes de Guinée, le vice-président de l’Association des communes du Bénin, un représentant de l’Association des régions de Côte-d’Ivoire, des experts-consultants et coordinateurs de l’AIMF, mais aussi des représentants des administrations centrales en charge de la question des ODD et de la société civile.

L’objectif était de partager un aperçu de la situation de chaque pays en ce qui concerne les ODD, de s’accorder sur la problématique et la définition des enjeux, de formuler des premières recommandations, avant d’établir une feuille de route et un plan d’action validés par le président ainsi que toutes les parties prenantes.

Les débats ont permis de constater que dans chaque pays, l’administration centrale s’est appropriée la thématique des ODD et l’a arrimée à un plan national de développement. Les niveaux d’avancement et d’intégration des cibles et des données diffèrent, ainsi que le rôle dévolu, théoriquement, aux autorités locales.

Les enjeux majeurs ont émergé et de multiples recommandations ont été formulées, qui vont être répercutées, dans un premier temps, dans les études pays en préparation, puis au sein du plaidoyer lui-même. Le groupe se retrouvera lors de la prochaine réunion annuelle de tous les groupes de plaidoyer, prévue pour la fin de l’année.

Cette réunion de cadrage se tenait en marge des assises nationales de la coopération décentralisée, qui se sont tenues du 5 au 7 octobre 2017 à Ouagadougou. Deux jours de conférences et de débats pour redonner un nouveau souffle aux conventions bilatérales autrefois connues sous le nom de jumelage. Le thème de cette première édition : « Coopération décentralisée et autonomisation des collectivités territoriales ». Huit tables rondes ont échangé, travaillé et rendu des recommandations, notamment sur les questions de mobilisation des ressources locales, de santé, eau et assainissement et de changement climatique. Il en est ressorti une volonté unanime de voir les capacités des collectivités renforcées, tant au niveau technique qu’humain et financier. Les élus des communes rurales et urbaines ont plaidé pour une plus grande institutionnalisation de la coopération décentralisée, pour une multiplication des conventions, et pour le développement de l’intercommunalité, notamment au Burkina Faso.

Les présidents des deux faîtières, MM. Armand Béouindé pour l’AMBF et Koudiahime Tiemtoré pour l’ARBF, ont tous deux invité le président du Faso, son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, à persévérer dans la voie de la décentralisation, afin que le processus soit « irréversible ». De son côté, le président s’est engagé à ce que les deux-tiers des recommandations prises lors de ces assises soient mis en œuvre d’ici 2020.

 

Au Togo

La 13e Journée des Communes du Togo a été ouverte le 22 novembre à Lomé sous le thème « Appropriation locale des ODD pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 : Enjeux, stratégies, outils et méthodes ». Cette cérémonie a connu la présence des ministres Damehane Yark de la sécurité, André Johnson de l’Environnement et Guy Lorenzo de la Communication. La rencontre visait à contribuer à la localisation des ODD, en vue de faciliter la mise en œuvre de l’Agenda 2030 dans le cadre du Plan National de Développement en cours d’élaboration au Togo.

Durant deux jours, les participants, en majorité des responsables communaux, ont pu s’imprégner davantage des défis et des contraintes liés à la décentralisation et à la gouvernance locale et mutualiser leurs connaissances et expériences dans le but d’être plus efficaces dans leurs activités.

« Enjeux et défis de la localisation des ODD dans les collectivités territoriales », « état des lieux et stratégie nationale de développement pour l’atteinte des ODD au Togo », « rôles et responsabilités des autorités locales dans le processus de mise en œuvre des ODD », « démocratie locale participative en appui à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 : place et rôle des OSC », « contrôle citoyen de l’action publique locale dans un contexte de mise en œuvre de l’Agenda 2030 des Nations Unies à travers le PDC et partant le PND », voilà quelques unes des thématiques qui ont été débattues au cours de cette rencontre.

 

Au Burkina Faso

L’Académie africaine des collectivités locales (ALGA) a organisé un atelier d’information et de sensibilisation sur la localisation des ODD le 20 octobre 2017, à Ouagadougou.

L’ALGA Ouagadougou, ex Centre international de formation des acteurs locaux (CIFAL), a initié cet atelier, dans le but d’améliorer le niveau d’information et de sensibilisation des collectivités territoriales sur leur rôle dans la mise en œuvre des ODD au niveau local. Selon Justin Somé, Directeur de l’ALGA, la localisation des ODD est un nouveau concept. Donc il était plus que nécessaire de réunir des acteurs (élus locaux, services techniques) d’un certain nombre de collectivités pour donner la bonne information. « Quand on a fait le point des OMD, on s’est rendu compte que son échec est dû à la non implication des collectivités territoriales. Alors que la collectivité territoriale est l’institution la plus proche possible des populations et qui est appelée à répondre aux besoins de ses populations à travers l’amélioration de leurs conditions de vie », a-t-il souligné. Le monde entier a donc tiré leçon de cet échec, d’où leur implication pour la réussite des ODD.

Cet atelier qui a rassemblé des collectivités comme Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou, Kaya, Banfora, est le bienvenu pour Armand Béouindé, maire de la commune de Ouagadougou et président du groupe de plaidoyer sur la localisation des ODD. En ce sens que le pays des Hommes intègres, qui à l’instar des autres pays, est partie intégrante du vaste programme intitulé « transformer notre monde : le programme de développement durable à l’horizon 2030 », se doit de jouer sa partition.

 

« L’agenda 2030 est une affaire tant du pouvoir central que des pouvoirs locaux. L’engagement pris par les chefs d’Etat et de Gouvernement en adoptant cet agenda de développement est de “ne laisser personne de côté“ », a-t-il indiqué. D’où son invitation aux participants à des échanges fructueux étant entendu que la mise en œuvre des ODD, implique la contextualisation au niveau local pour la réalisation des besoins essentiels des populations à la base.

 

Au Cameroun

L'AIMF et les COMMUNES ET VILLES UNIES DU CAMEROUN ont organisé le 19 décembre 2017 un atelier national de présentation des résultats de l’étude sur la localisation des ODD au Cameroun, en vue de favoriser la prise en compte de la décentralisation dans la dynamique nationale d’appropriation de l’agenda 2030.

De façon spécifique, l’étude vise à : • Montrer l’ancrage de la décentralisation territoriale dans les politiques et stratégies nationales de développement d’une part, et l’Agenda 2030 de l’ONU, d’autre part ; • Présenter le niveau de prise en compte de la décentralisation et des Maires dans le mécanisme gouvernemental de mise en œuvre, de financement et de suivi des ODD ; • Montrer les axes de plaidoyer des Maires en vue d’une prise en compte optimale de leurs attributions dans la mise en œuvre des ODD au Cameroun ; • Baliser la voie du développement d’une feuille de route pour la mise en œuvre des ODD au niveau local, parallèle au plan d’opérationnalisation de l’Etat central.

 

En octobre 2016, un atelier national d’information, de sensibilisation et de mobilisation sur les ODD et sur le développement local avait déjà eu lieu , organisé par la Direction de la Francophonie économique et numérique (DFEN) et le Bureau régional de l’OIF pour l’Afrique centrale (BRAC). L’objectif de cet atelier était de sensibiliser les participants nationaux (responsables des collectivités territoriales du Cameroun ou des départements techniques de différents ministères) ainsi que des représentants de Sao Tome et du Gabon à la nécessité de l’intégration des ODD dans les politiques et stratégies régionales, nationales et locales, aux enjeux du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de les familiariser aux outils de sa mise en œuvre.

 

 En Guinée

L’Association nationale des Communes de Guinée (ANCG) a organisé un atelier sur la localisation des Objectifs de Développement Durable, le 3 novembre à Conakry en Guinée. L’initiative, prise dans le cadre du Partenariat stratégique AIMF-UE, fait suite à la première réunion de cadrage du groupe de plaidoyer « localiser les Objectifs de Développement Durable », qui avait eu lieu à Ouagadougou un mois plus tôt et qui avait réuni les délégations de six pays : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée et Sénégal.

La réunion a rassemblé une quinzaine de participants, dont une majorité de représentants des ministères de tutelle, parmi lesquels, notamment, le ministère du Plan, celui de l’Economie et des Finances, de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Etaient aussi présent des représentants de la société civile et de la région de Boké, et bien sûr de l’ANCG.

Les membres de la délégation guinéenne qui s’étaient rendus à Ouagadougou ont rappelé le contexte de création du groupe de plaidoyer, la signification et les implications du processus de localisation des ODD pour le développement à la base. 
Cette réunion a également été l’occasion d’échanger les bonnes pratiques et avancées déjà expérimentées dans d’autres pays partenaires de l’AIMF, sur la thématique des ODD. Le rôle de l’ANCG et des Autorités locales dans la mise en œuvre des ODD en Guinée a été évoqué. Les participants ont identifié les marges existantes dans la prise en compte des Autorités locales dans le mécanisme de suivi du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) et de suivi des ODD, ainsi que les voies et moyens pour les résorber.

 

Au Sénégal

En décembre 2017, l’Association des maires du Sénégal (AMS) a engagé des études sur différents thèmes liés aux ODD pour avoir les compétences et les ressources nécessaires dans l’optique de promouvoir le développement local. "Ces études ont été menées par des experts pour aider les élus locaux à se positionner en tant qu’élus locaux chargés du développement des territoires pour prendre les décisions les plus adéquates", a expliqué le représentant de l’AMS, Adama Diouf.

Il prenait part mercredi à l’atelier de restitution des études portant sur les thématiques : "Elus locaux face aux changements climatiques", "Services essentiels", "Finances locales" et "Le statut de l’élu local, fonction publique territoriale et localisation des ODD". Il s’agit à travers les études menées de s’accorder sur le statut de l’élu local pour définir le rôle des élus locaux, la fonction publique territoriale ainsi que l’identification des enjeux et défis liés aux changements climatiques.

"Nous cherchons à avoir une cohérence dans nos politiques locales de développement à travers une appropriation des ODD pour créer la croissance à la base et lutter contre la pauvreté et créer les conditions de bien être des populations", a dit M. Diouf. "C’est un objectif d’appropriation et de localisation des ODD pour promouvoir le développement local", a-t-il ajouté.

La rencontre de deux jours devrait permettre aux différentes parties prenantes intéressées par les thématiques de valider les études initiales et d’actualiser leurs plans d’actions pour la période qui reste à couvrir dans le cadre du partenariat stratégique (2018-2020) avec l’Association internationale des maires francophones (AIMF)

 

Au Bénin

Un atelier d’échanges des OSC (organisations de la société civile) et des élus locaux sur la localisation des ODD s’est tenu le 21 novembre 2016 au palais des congrès de Cotonou. L’ouverture de la rencontre a été présidée par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Odile Atanasso.

L’objectif principal de cet atelier était de contribuer à la mise en œuvre des actions de développement et de lutte contre la pauvreté. Le coordonnateur résident du Système des Nations-Unies M. Siaka Coulibaly affirme que la réussite de ces ODD reposera en partie sur la capacité des Etats et gouvernements, des partenaires au développement et de la société civile à mobiliser les populations, à communiquer sur les ODD et à s’assurer de l’adhésion totale des populations à la base.
A cet égard, il a invité les participants à engager leurs réflexions sur quatre questions qui semblent importantes pour la mise en œuvre des ODD au niveau local et décentralisé. Il s’agit de voir comment intégrer les ODD dans les plans de développement communaux ainsi que l’intégration des changements climatiques dans la planification locale. M. Coulibaly a mis aussi l’accent sur la mobilisation des ressources au niveau local pour une mise en œuvre effective des ODD. Enfin, il a attiré l’attention des participants sur le dispositif efficace de suivi et de redevabilité à mettre en place au niveau local pour le suivi des ODD afin de ne laisser personne de coté.
L’atelier d’échanges sera marqué par cinq communications animées par des représentants de Social Watch Bénin, du ministère de développement, de l’Associations nationale des communes du Bénin et autres.

Comments
0 Responses
*Comments may later be moderated if found unsuitable or offensive. The discretion lies solely with the administrator.

Have any story that you’d like to contribute?

We’d love to have it!

Stream: ‘The Political Economy Of Development In A(...)

11 Sept - 13 Sept , Birmingham, United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland
Posted by Olumide Adisa
Organized by The African Studies Associatio(...)

United Nations Summer Academy 2018

27 Aug - 31 Aug , Bonn, Germany
Posted by UNSSC KCSD
Organized by UNSSC Knowledge Centre for Sus(...)

67th DPI/NGO Conference: Finding Global Solutions(...)

22 Aug - 23 Aug , New York, United States of America
Posted by Admin
Organized by UN Department of Public Inform(...)

Distance Education course on the SDGs

18 Jul - 22 Aug , Brasilia, Brazil
Posted by Admin
Organized by National Confederation of Muni(...)

2nd World Forum on Urban Violence and Education fo(...)

5 Nov - 8 Nov , Madrid, Spain
Posted by Admin
Organized by Madrid

NATIONAL ENTREPRENEURSHIP CONFERENCE AND EXHIBITIO(...)

3 Sept - 7 Sept , Kano, Nigeria
Posted by Patrick Anucha
Organized by Society for Economic Empowerme(...)

Urban Strategists: Strategic Planning and Sustaina(...)

7 Aug - 10 Sept , Buenos Aires, Argentina
Posted by Admin
Organized by Gobierno de la Ciudad Autónoma(...)

ART 2030 New York

24 Sept - 28 Sept , New York, United States of America
Posted by Admin
Organized by ART-2030

9th annual Social Good Summit

23 Sept - 29 Sept , New York, United States of America
Posted by Admin
Organized by United Nations Development Pro(...)

Foundational Course on the 2030 Agenda for Sustain(...)

24 Sept - 26 Oct , Bonn, Germany
Posted by UNSSC KCSD
Organized by United Nations System Staff Co(...)

Symposium on Localising the SDGs and Realising Pov(...)

20 Aug - 21 Aug , Siem Reap, Cambodia
Posted by Admin
Organized by ASEAN, China, UNDP